Traité de physiologie v. 1 pt. 2, 1859, Volumen1,Parte2

Portada

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 105 - ... en diminue la force élastique , et la rend par conséquent incapable de faire équilibre à la pression de l'atmosphère , qui , en réagissant sur elle , la refoule et la comprime , jusqu'à ce que, par son propre ressort et sous l'influence du courant qui continue toujours , elle subisse une nouvelle raréfaction suivie d'une seconde condensation , et ainsi de suite. On conçoit que ces alternatives d'état étant assez rapprochées , elles doivent donner naissance à des ondes qui se répandent...
Página 71 - ... calme et transparente , et ressemble à une tige de cristal. La seconde partie , au contraire, est toujours agitée , et paraît dénuée de transparence, quoiqu'elle soit...
Página 918 - Qu'après l'ablation des reins, les sécrétions intestinales , et particulièrement la sécrétion gastrique , augmentent considérablement en quantité et qu'elles changent de type, c'est-à-dire qu'au lieu de rester intermittentes et de ne se former que dans le moment du travail digestif, ces sécrétions se produisent comme le faisait l'urine, d'une manière continue, aussi bien pendant le jeûne que pendant la digestion; 2°...
Página 1004 - Lavoisier (I), on voit que la machine animale est principalement gouvernée par trois régulateurs principaux : la respiration, qui consomme de l'hydrogène et du carbone, et qui fournit du calorique...
Página 1090 - D est des populations moins sensibles au froid les unes que les autres, et, chose singulière 1 ce sont les populations méridionales. Dans le Nord on est frappé de voir les épaisses fourrures dont se couvrent les Russes, les Suédois, les Norvégiens, par des températures où en France on se contente d'un simple surtout Je n'oublierai jamais la chaleur étouffante qui régnait dans les chambres des paysans Finlandais, le long du fleuve Muonio, en septembre 1839 ; elle...
Página 1005 - ... du règne minéral. Enfin la fermentation, la putréfaction et la combustion rendent perpétuellement à l'air de l'atmosphère et au règne minéral les principes que les végétaux et les animaux en ont empruntés.
Página 751 - ... ces deux conditions sont nécessaires non pour donner ou communiquer aux muscles la force ou la propriété dont il s'agit, mais seulement pour y entretenir la nutrition sans laquelle toute propriété vitale disparaît d'un organe quelconque...
Página 996 - En rapprochant ces réflexions des résultats qui les ont précédées , on voit que la machine animale est principalement gouvernée par trois régulateurs principaux : la respiration , qui consomme de l'hydrogène...
Página 72 - ... annulaires qui prennent naissance très près de l'orifice , et qui se propagent à des intervalles de temps égaux , le long de la partie limpide de la veine, en augmentant de volume à mesure qu'ils descendent , et qui enfin se séparent de l'extrémité inférieure de la partie limpide et continue, à des intervalles de temps égaux à ceux de leur production et de leur propagation ; 4° Ces renflemens annulaires sont engendrés par une succession périodique de pulsations qui ont lieu à...
Página 1003 - Se trouve-t-il dans un climat froid? D'un côté, l'air étant plus dense, il s'en décompose une plus grande quantité dans le poumon ; plus de calorique se dégage et va réparer la perte qu'occasionné le refroidissement extérieur. D'un autre côté, la transpiration diminue; il se fait moins d'évaporation, donc moins de refroidissement. Le même individu passe-t-il dans une température beaucoup plus chaude? l'air...

Información bibliográfica