Bulletin de la Société royale de botanique de Belgique, Volumen7

Portada
Vol. 1, 1862 contains the "Règlement" and the "Statuts" of the Society, bound before the bulletin.
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 97 - Flore de l'Ouest de la France, ou description des plantes qui croissent spontanément dans les départements de : Charente-Inférieure, Deux-Sèvres, Vendée, Loire-Inférieure, Morbihan, Finistère, Côtes-du-Nord, Ille-etVilaine, par James Lloyd, 2° édition (2).
Página 49 - Com• pendium /?. belg. ou B. nitidus Dmrt. Agr. Nous en « sommes convaincus par les semis de cette année qui « nous ont donné des pieds portant sur la même panicule « des épillets de Bromus et d'autres de Libertia. Nous « avons observé la même modification sur le Bromus « grossus «. ou B. velutinus Schrad., dans les terrains « calcaires des environs de Verviers. Il est cependant « remarquable que cette forme se soit retrouvée dans « toutes les moissons du Condroz et qu'elle se soit...
Página 231 - Condition and Doings of the Boston Society of Natural History, as exhibited by the Annual Reports of the Custodian, Treasurer, Librarian, and Curators. May, 1865.
Página 209 - ... en général des plus brillantes. Il faut savoir se borner' et appliquer ses ressources avec convenance. On ne peut hésiter, par exemple, entre une serre à palmiers et un aquarium, celui-ci est indispensable pour le développement de divers végétaux aquatiques du plus grand intérêt au point de vue de la physiologie et de la morphologie, et par conséquent de première nécessité. Une serre spéciale pour les palmiers, au contraire, est un luxe dont, à la rigueur, on peut se passer et,...
Página 381 - ... supprimer ce nom amphibologique, comme cela s'est fait partout en de telles circonstances, que l'espèce linnéenne doit conserver le nom de R. rostellata et que la R. maritima de Koch doit prendre le nom de R. spiralis que nous lui avons donné dans notre Prodrome. M. Grenier rapporte, dans la Flore de France, une opinion de Gay que nous ne pouvons admettre. « J'ai trouvé, dit celui-ci, dans le fruit tous les passages qui conduisent de la forme ovoïde et régulière, à la forme longuement...
Página 371 - Sa fleur cl son fruit sont parfaitement représentés, dans l'atlas de la Flore des environs de Paris, par MM. Cosson et Germain, t. III, fig. 9 et 10. C'est la F. calycina de Babington, ainsi nommée pour la grandeur de ses sépales. L'autre espèce indigène est exclusive au littoral. Nous l'avions d'abord observée près d'Ostende; M. Crépin l'avait retrouvée à Nieuport et cette année nous l'avons revue à Knocke. Ses tiges, au lieu d'être fermes, médiocrement rameuses comme dans la F. micrantha,...
Página 373 - Candolle ajoute à cette espèce une variété [3 al1nda « qui en difflere, dit-il, par ses épis composés d'un plus petit nombre de fleurs, par ses corolles blanchâtres avec le sommet purpurin très-semblables à celles de la F. parviflora. » Cette indication convient à notre plante, mais Gussone, dans son Synopsis de la Flore de Sicile, rapporte cette variété albida à la F. leucantha de Vivian!, et dit que, dans cette espèce, les sépales sont très-courts et le plus souvent entiers (calgcis...
Página 381 - R. rostcllata de Koch; l'échantillon type de l'herbier de Linné n'offre à cet égard aucun doute. La R. maritima de Koch s'y trouve aussi, mais sous la dénomination de spiralis, écrite de la main de Linné, plutôt comme variété que comme espèce, puisqu'elle ne se trouve dans aucun de ses ouvrages. Le nom de R. maritima est donc amphibologique; pour Linné, c'est la R.
Página 116 - Rapport sur les travaux de la section de Botanique de la Société des Sciences naturelles du Grand-Duché de Luxembourg pendant 1867, in-8°. Bulletin de l'Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique, t. 24, n°

Información bibliográfica