C'est de Jehanne-la-Pucelle: Légende de la fin du 15. siècle

Portada

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 52 - Pucelle qui est cy envoiée de par Dieu, le Roy du ciel, les clefs de toutes les bonnes villes que vous avez prises et violées en France. Elle est cy venue de par Dieu pour réclamer le sang royal.
Página 208 - François, et que tous ceulx qui guerroient oudit saint royaume de France, guerroient contre le roy Jhesus, Roy du ciel et de tout le monde, mon droicturier et souverain seigneur. Et vous prie et requiers à...
Página 186 - ... estoit nécessaire. Or combien que plusieurs, et le Roy mesme, de ce fissent difficulté, veu que ladite cité de Rheims et toutes les villes et forteresses de Picardie, Champagne...
Página 207 - Seigneur, que le roi de France et vous fassiez bonne paix, ferme, qui dure longuement. Pardonnez l'un à l'autre de bon cœur, entièrement, ainsi que doivent faire loyaux chrétiens ; et s'il vous plaît guerroyer , allez sur le Sarrasin.
Página 194 - Par ma foi, sire, reprit-elle, révérence gardée, je « vous ose bien dire et jurer, sur peine de ma vie, « que c'est le plus noble chrétien de tous les chrétiens, « et qui aime la foi et l'Eglise, et n'est point tel que
Página 52 - Dieu , pour réclamer le sang royal ; elle est toute preste de faire paix , si vous lui voulez faire raison , par ainsi que...
Página 49 - France ne fut si grand, si vous ne faites raison. Et croyez fermement que le roi du ciel enverra plus de force à la Pucelle que vous ne lui...
Página 207 - N'ayant pas reçu de réponse, elle dicta, le jour même du sacre, une deuxième lettre au duc. Voici cette lettre : f JHESUS MARIA. Hault et redoublé prince, duc de Bourgoingne, Jehanne la Pucelle vous requiert de par le Roy du ciel, mon droicturier et souverain seigneur, que le roy de France et vous, faciez bonne paix ferme, qui dure longuement. Pardonnez l'un à l'autre de bon cuer, entièrement, ainsi que doivent faire loyaulx chrestians; et s'il vous plaist à guerroier, si alez sur les Sarrazins.
Página 95 - Elle avoua, dans les séances suivantes, que son père avait eu un songe pendant qu'elle était enfant, dans lequel songe il avait vu avec terreur sa fille Jeanne guerroyant avec les gens d'armes. Requise de parler de ses révélations...
Página 208 - ... de France, il est prest de faire paix à vous, sauve son honneur, s'il ne tient en vous. Et vous...

Información bibliográfica