Bulletin des sciences historiques, antiquités, philologie, Volumen5

Portada
Treuttel et Würtz, 1826

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 271 - XIV' siècles, et Fables de La Fontaine, rapprochées de celles de tous les auteurs qui avaient avant lui traité les mêmes sujets ; précédées d'une Notice sur les fabulistes, par ACM Robert, Conservateur de la bibliothèque Sainte-Geneviève.
Página 479 - J'en atteste votre courage, vous, mes braves camarades! vous, aux yeux de qui l'on voudrait me peindre comme un ennemi de la liberté! vous, grenadiers, dont j'aperçois les bonnets ! vous , braves soldats...
Página 36 - J'ai vaincu de nouveau [les Blémyes] , et je me suis rendu maître de leurs villes; je m'y suis complètement établi la première fois avec mes troupes. » Je les ai vaincus et ils m'ont imploré ; j'ai fait la paix avec eux , et ils m'ont juré par leurs idoles...
Página 337 - La commission propose pour sujet du prix qu'elle adjugera le 24 avril 1825 d'examiner si l'absence de toute écriture, ou l'usage, soit de l'écriture hiéroglyphique ou idéographique , soit de l'écriture alphabétique ou phonographique , ont eu quelque influence sur la formation du langage chez les nations qui ont fait usage de l'un ou de l'autre genre d'écriture , ou qui ont existé long-temps sans avoir aucune connaissance de l'art d'écrire , et dans le cas où cette question paraîtrait devoir...
Página 300 - Monumens de la France classés chronologiquement et considérés sous le rapport des faits historiques et de l'étude des arts, par le Comte Alexandre de Laborde.
Página 87 - Mémoires pour servir à l'histoire de France sous Napoléon, écrits à Sainte-Hélène , par les généraux qui ont partagé sa captivité , et publiés sur les manuscrits entièrement corrigés de la main de Napoléon.
Página 213 - L'empereur était roux et chauve; il avait la vue faible; s'il avait été esclave, on n'en aurait pas donné deux cents drachmes. Ses discours montraient assez qu'il ne croyait pas à la religion chrétienne; quand il en parlait, c'était pour s'en railler... etc.
Página 79 - Voyage en Sardaigne, ou Description statistique , physique et politique de cette île , avec des recherches sur ses productions naturelles et ses antiquités.
Página 35 - XIIIe siècle, ou recueil de lais, fables et autres productions de cette femme célèbre ; publiées d'après les manuscrits de France et d'Angleterre, avec une notice...
Página 479 - Mais aussi , si quelque orateur soldé par l'étranger ose prononcer contre votre général les mots hors la loi, que la foudre de la guerre l'écrase à l'instant.

Información bibliográfica