Dictionnaire Universel, Historique, Critique Et Bibliographique ...

Portada
Louis Mayeul Chaudon
Mame, 1810
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 184 - ... veulent, c'est qu'elles n'osent pas tout ce qu'elles peuvent. Forcé par les circonstances de servir les ennemis de sa patrie, il lui fut aussi facile de gagner leur confiance par son ascendant, que de les gouverner par la sagesse de ses conseils.
Página 460 - Enfin il a fallu que je lui ordonnasse de se retirer, parce que tout ce qui passait par lui, perdait de la grandeur et de la force qu'on doit avoir en exécutant les ordres d'un roi de France qui n'est pas malheureux.
Página 337 - ... à l'argent que de libéralité, plus de libéralité que d'intérêt, plus d'intérêt que de désintéressement, plus d'attachement que de passion, plus de dureté que de fierté, plus de mémoire des injures que des bienfaits, plus d'intention de piété que de piété, plus d'opiniâtreté que de fermeté, et plus d'incapacité que de tout ce que dessus.
Página 184 - ... aux conjonctures. Chez tous les peuples il s'attira les regards, et maîtrisa l'opinion publique. Les Spartiates furent étonnés de sa frugalité ; les Thraces, de son intempérance; les Béotiens, de son amour pour les exercices les plus...
Página 351 - France, qui furent le prix du commodore , de ses officiers, des matelots et des soldats, sans que le roi entrât en partage du fruit de leurs fatigues et de leur valeur. Ces richesses, circulant bientôt dans la nation, contribuèrent à lui faire supporter les frais immenses de la guerre.
Página 433 - Je vous apprends, lui disait-il, que j'ai un fils. Je remercie les dieux, non pas tant de me l'avoir donné, que de me l'avoir donné du temps d'Aristote. J'espère que vous en ferez un successeur digne de moi, et un roi digne delà Macédoine.
Página 182 - L'Europe est trompée par vous, et vous l'avez été par votre passion. Vous étiez l'ennemi du pape ; vous avez trop cru votre haine et les actions de sa vie. Il avait, à la vérité, exercé des vengeances cruelles et perfides contre des ennemis aussi perfides et aussi cruels que lui : de là...
Página 397 - ... de Pygmalion. Mais comment pouvoir te décrire, ô inimitable chef-d'œuvre? Il faudrait pour cela que l'Art même daignât m'inspirer et conduire ma plume. Les traits que je viens de crayonner, je les dépose devant toi, comme ceux qui, venant pour couronner les dieux, mettaient leurs couronnes à leurs pieds, ne pouvant atteindre à leur tête.
Página v - Fleury : tels sont ordinairement les pa» négyriques, où l'on fait paraître un homme louable, en ne » relevant que ses bonnes qualités ; artifice grossier qui révolte » les gens sensés , et leur fait faire plus d'attention sur les dé» fauts qu'on leur cache avec tant de soin. C'est une espèce. » de mensonge que de ne dire ainsi la vérité qu'à demi ; per» sonne n'est obligé d'écrire......
Página 397 - Si vous voulez être parfait , allez, vendez tout ce que vous avez, donnez-le aux pauvres : puis venez et me suivez , et vous aurez un trésor dans le ciel », il résolut de se retirer du monde.

Información bibliográfica