Imágenes de páginas
PDF
EPUB

REVUE

NATIONALE

NATIONALE

ET ÉTRANGÈRE

POLITIQUE, SCIENTIFIQUE ET LITTÉRAIRE

TOME QUATORZIÈME

PARIS

AU BUREAU DE LA REVUE NATIONALE

28, QUAI DE L'ÉCOLE, 28

1863

Réserve de tous droits

AP 20 R1115 v. 14

Contin. Sansine 4.6 54 86672

LE PARTI LIBÉRAL

ET

SON AVENIR

PREMIÈRE PARTIE.

§ 1. QU'EST-CE QUE LE PARTI LIBÉRAL ?

Les élections de 1863 ont surpris des politiques habiles qui croyaient en avoir fini avec la liberté ; j'oserai dire qu'elles ne m'ont pas trop étonné; il y a longtemps que j'annonce la formation d'un parti libéral, longtemps que j'en appelle et que, dans la mesure de mes forces, j'en sers l'avénement. Nous vivons dans un pays où il ne faut jamais désespérer de l'avenir.

Au lendemain d'une révolution qui ne s'est pas faite au nom de la liberté, il n'y avait pas besoin d'être prophète pour prédire que dix ans ne se passeraient pas, sans que reparût à l'horizon, la liberté, plus belle et plus séduisante que jamais. Depuis 1789, combien de fois n'a-t-on pas proclamé que la France, revenue de ses folles erreurs, repoussait avec mépris les idées de la révolution, et combien de fois la France, donnant un démenti à de prétendus hommes d'État, n'est-elle pas revenue à la liberté avec un indomptable amour ? Elle y est revenue après la chute de Robespierre, et sans les bassesses et les crimes du Directoire rien n'eût empêché la Constitution de l'an III de s'établir ; elle y est revenue à la fin de l'empire, et Napoléon a été réduit à s'écrier que ce n'était pas la coalition des rois, mais les idées libérales qui le renversaient. La France y est revenue après les fureurs de la Chambre introuvable; elle lui a tout sacrifié en 1830; elle l'aimait encore en 1851, malgré les misères et la

guerre civile de 1848; elle voulait l'ordre, sans doute, mais elle ne demandait

pas à le payer au prix de la liberté. La constitution de 1852 a été faite sous l'empire de préventions et de craintes qui

« AnteriorContinuar »