Imágenes de páginas
PDF
EPUB

D'ENGUERRAND

DE MONSTRELET,

NOUVELLE ÉDITION,

ENTIÈREMENT REFONDUE SUR LES MANUSCRITS,

AVEC NOTES ET ÉCLAIRCISSEMENTS,

[merged small][merged small][ocr errors][graphic][merged small]

VERDIÈRE, LIBRAIRE, QUAI DES AUGUSTINS, No 25.

J. CAREZ, RUE DE SEINE , No 25.

M DCCC XXVII.

Pam'

PRÉFACE.

Il n'est pas un seul épisode de nos annales qui excite autant d'admiration et d'intérêt que la courte histoire de l'arrivée de Jeanne d'Arc au camp français, de ses exploits, de ses vertus et de son supplice. Un événement aussi extraordinaire a donné lieu aux conjectures les plus opposées, et souvent les plus étranges : les uns, partageant les idées du temps, l'ont crue véritablement inspirée de lumières surnaturelles, et ont vu en elle un instrument des desseins secrets de la Providence ; d'autres, moins disposés à croire à l'intervention directe de la Divinité dans les choses humaines, n'ont regardé son enthousiasme que comme l'effet d'une exaltation de sentiments patriotiques et religieux qui se confondaient dans cet esprit aussi simple que pur et élevé; ceux-ci, toujours empressés à supposer de profondes com- i binaisons dans les événements les plus spontanés, en font l'agent ou la dupe d'une vaste et profonde intrigue ourdie par les hommes d'état de la cour de Charles VII, pour agir plus efficacement sur l'esprit des peuples; un dernier, enfin, bâtit sur cette sublime histoire un doucereux roman d'amour, transforme la paysanne lorraine en une seur de Charles vii, et, tout satisfait de cette ingénieuse découverte , en déduit à son aise .

Monstrelet. T. LX. – Chron. DE LA Pucelle.

[ocr errors]

s hommes

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

10191V:12 iul scussion : eur pro

lans

eda

02

[ocr errors]

ines.

l’explication des faits qui avaient" offert les difficultés les plus insurmontables' aux historiens moins hardis avé i

3111 Tifosi!!!1:10; 1:1 iyi · De tous ceux qui ont parlé avec quelques détails de l'apparition de la bergère de Greux à la tête des hommes de cour et des guerriers de la France, apparition qui, sous quelque point de vue qu'on la considere , n'en a pas moins eu sur l'avenir du pays les conséquences les plus vastes et les plus importantes , Voltaire et Hume ont été, il faut l'avouer, ceux qui ont mis le plus"de' Tégèreté dans l'étude des faits,' et le moins d'esprit de critique dans leur discussion : leur proon.ve quilta 41, opinou1!. I

mit fond dédain pour toutes les superstitions humaines, ei leur horreur pour tous les fléaux que l'ambition et la cupidité d'un côté, Jet l'ignorance de l'autre, avaient accumulés sur les peuples pendant les âges précédents, les a rendus quelquefois injustes envers les hommes comme envers les choses, et trop souvent ils se sont refusés à reconnaître la vertu , parce qu'elle se trouvait

onniée à un peu de déraison partielle, le bien parce qui était mêlé à un peu de mal. Nés à une époque où la raison humaine commençait à ressaisir son empire, ils ont voulu profiter de ce moment de succès pour lui assurer un triomphe durable , "en" anéantissant d'un coup, et sans retour, toutes les erreurs et les folies humaines. Ce qu'ils ont fait ne pouvait être fait peut! être que par eux, de cette manière, 'el à ce temps. Nous, qui sommes arrivés après la victoire , nous sommes obligés aujourd'hui à plus d'impartialité, et 'le triomphe certain de la philosophie est la meilleure

[ocr errors]
[ocr errors]

ONI JII

[ocr errors]
[ocr errors]

JO

SA

[ocr errors]
[merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors]

29

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

garantie de la modération et de l'esprit de justice des écrivains. Nous n'allons donc plus scruter les événements pour les combattre , mais bien pour les connaître. Nous voulons qu'on nous reproduise les faits tels qu'ils ont agi sur les hommes à chaque époque, et nous aimons à nous identifier pour quelques instants

Pol. 2119129659 avec les erreurs et les préjugés que nous combattrions le plus vivement, si, à travers la poussière des tom

21 27 IV. TIO 09ure beaux, ils venaient à se faire jour pour arriver jusqu'à

my! Ojtogo 2010 1 19 Janu ", nous.

7999, V6 . d ois OO "Cet esprit de recủerche, si ayide et si indépendant,

..!st 2011 J91 2 est ce qui convient particulièrement à l'époque dont je

09:42efaib 1051 28 punto vais donner la chronique ;, le sublime s'y trouve à

,16ud 210110ar9gt 210011100°OVEO chaque instant mêlé au ridicule : l'ignorance, la superstition, l'héroïsme, l'amour de la patrié, s'y présentent

tyt ID:6 1 91'51101011119 9109 110 1,JIDIGT lour-a-tour et souvent confondus; et, comme dans

234009910 2936 281 to bieg 291.3a 291 2 un drame bien composé, il faut ne pas faire de retour Segaon 291 avo. 29120g Pinisi plop DN. sur le temps où on vit, pour ne rien perdre de l'intérêt que l'on prend à des temps si différents des nôtres.

100,90150 7 ORAISOJIOJ91 6 297 Y* Voulant compléter, autant qu'il, m'est possible, D21860 udellQ11601 102

10'6301000 l'histoire des trois siècles reproduits dans, ma collec

Dogo gry 6 29 :13p.9 No 6 900 1 tion, j'ai cru ne devoir rien négliger pour une époque

M03 102 1019Julu 3ANCO aussi curieuse que celle de Jeanne d'Arc, et j'ai réuni Il mio ap ? 1 111 TOM 02.91 1950 trop dans ce volume tout ce que j'ai pų retrouver de plus authentique et de plus intéressant; mais, avant de parler des chroniques qui contiennent les deux événe ments de sa vie, son arrivée devant Orléans, et son

qin ) 10 / 3150927 jugement à Rouen , il m'a paru convenable de faire connaître l'ensemble de sa vie, d'après les témoignages contemporains. M. Walckenaer a publié sur ce sujet un

sur le temps ou o

r ne ri

del

cru no

voir rier

pour une

[ocr errors]

23

[ocr errors]

A.

« AnteriorContinuar »