Procès de condamnation de Jeanne D'Arc dite la Pucelle d'Orléans

Portada
Libraire de Firmin Didot Frères, Fils, 1867 - 324 páginas

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 145 - Elle est cy venue de par Dieu pour réclamer le sang royal. Elle est toute preste de faire paix si vous lui voulez faire raison, par ainsi que France vous mectrés jus, et paierez ce que vous l'avez tenu.
Página 229 - Toute personne qui a erré et mespris en la foy chrestienne, et depuis, par la grâce de Dieu, est retournée en lumière de vérité et à l'union de...
Página 101 - Compiègne devoient estre mis à feu et à sanc , et qu'elle aimoit mieulx mourir que vivre après une telle destruction de bonnes gens , et fut l'une des causes. L'autre qu'elle sceut qu'elle estoit vendue aux Anglois , et eust eu plus cher mourir que d'estre en la main des Anglois, ses adversaires...
Página 6 - ... de l'ennemy d'enfer, et par la malice et subtilité des mauvaises personnes, vos ennemis et adversaires, qui mettent toute leur cure, comme l'en dit, à vouloir délivrer icelle femme par voyes exquises, elle soit mise hors de vostre subjeccion...
Página 235 - Marguerite, la grande pitié de la trayson que elle consenty en faisant l'abjuracion et révocacion , pour sauver sa vie ; et que elle se dampnoit pour sauver sa vie. Item, dit que, au devant de jeudi, que ses voix lui avoient dit ce que elle feroit , et qu'elle fist ce jour. Dit oultre que ses voix luy disipsa fecit.
Página 109 - Et vous certiffie que je ne vouldroie rien faire ou dire contre la foy chrestienne ; et se je avoye rien fait ou dit qui fust sur le corps de moy, que les clercs sceussent dire que ce fust contre la foy chrestienne que Nostrc Sire ait establie, je ne vouldroie soustenir, mais le bouteroye hors.
Página 145 - ... de par Dieu; et se ainsi ne le faictes, attendez les nouvelles de la Pucelle qui vous ira voir briefment à voz bien grans dommaiges.
Página 93 - Jeha nne sa fille ; et en avoient grand cure ses père et mère de la bien garder ; et la tenoient en grant subjection ; et elle obéissoit à tout, sinon au procès de Toul, au cas demariaige.
Página 108 - ... d'ouïr la messe si je suis en habit de femme, et sur ce je vous répondrai. — Je vous certifie que vous ouïrez la messe, quand vous serez en habit de femme. — Et que dites-vous, si j'ai juré et promis à notre roi de ne point mettre bas cet habit? Toutefois, si je vous réponds : « Faites-moi faire une robe longue jusques à terre, sans queue, et me la baillez pour aller à la messe; puis au retour je reprendrai l'habit que j'ai...
Página 259 - Église par fol hardement et oultrageuse présumpcion , pourraient par aventure contaminer de venin périlleux de faulse créance , le peuple chrestien , se Jhésu-Crist , de sa miséricorde , n'y pourvéoit ; et vous et ses ministres qu'il appartient, ne entendez diligemment à rebouter et punir les voulentez et folz hardemens des hommes reprouchiez. Donné en nostre ville de Rouen , le xxvm* jour de juing.

Información bibliográfica