Imágenes de páginas
PDF
EPUB

RENNES, IMPRIMERIE POLYGLOTTE ALPH. LE ROY

Imprimeur breveté.

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][graphic][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

8/10

BP 346.1

1.888 , Feb. 7- July 9.

Gift of
The Publishers.

REVUE BIBLIOGRAPHIQUE UNIVERSELLE

DERNIÈRES PUBLICATIONS ILLUSTRÉES 1. Le Monde piltoresque et monumental. L'Extrême-Orient, par Paul BonnetAIN.

Paris, Quentin, s. d., gr. in-8 de 613 p., orné de 450 dessins. Broché, 30 fr.; relié, 37 et 40 fr. – 2. Voyages d'une famille à travers la Méditerranée, à bord de son yacht le « Sunbeam, » racontés par la mère, Lady Brassey, el traduits de l'anglais par J. Butler. Paris, Maurice Dreyfous, s. d., in-8 de 301 p., illustré de 127 dessins d'après nature, 3 fr. 50; relié, 4 fr. 50. 3. La Cote d'azur, par STÉPHEN LIEGEARD. Paris, Quantin, 1888, gr. in-4 de 430 p., avec 200 illustr. Broché, 25 fr.; relié, 32 fr. 4. L'Atmosphère. Météorologie populaire, par CAMILLE FLAMMARION. Paris, Hachette, 1888, gr. in-8 de 808 p. avec 15 pl. en chromolyp., 2 cartes en couleur el 307 fig. Broché, 12 fr.; relié, 16 fr. - 5. En déplacement, chasses à courre en France et en Angleterre, par Donatiex LÉVESQUE. Paris, Plon et Nourrit, 1888, in-8 carré de 37p., illustré par S. Arcos, avec cartonnage d'amateur, 20 fr.–6. Grand-Père Maxime, histoire d'un vieux chimiste et de deux orphelins, par Lucien BiArt. Illustrations de L. Moulignié. Paris, Plon et Nourrit, petit in-4 de 378 p. Broché, 10 fr.; relié, 12 fr. 7. Histoire de mes ascensions. Récit de quarante voyages aériens (1868-1886), par GASTON TISSANDIER. Paris, Maurice Dreyfous, 1887, gr. in-8 de xxiv-296 p., orné de nombreuses grav. Broché, 3 fr. 50; relié, 4 fr. 50. 8. Histoire très vraie de trois enfants courageux, par BERTHE FLAMMarion. Illustrations de Montader. Paris, Marpon et Flammarion, s. d. (1888), gr. in-8 de 490 p. Broché, 10 fr.; relié toile, tr. dorées et plaque, 14 fr. 9. Gypsy, par Jacques LERMONT, illustré de 75 dessins par Job, Bouisset et Trick. Paris, Charavay, Mantoux et Cie, s. d. (1888), gr. in-8 de 330 p., reliure toile, 7 fr. 50. — 10. Les Rois de mer, par Léon Cahun, illustré de 60 dessins par Camille Gilbert. Paris, Charavay, Mantoux et Cie, s. d. (1888), gr. in-8 de 352 p., reliure toile, 7 fr. 50. - 11. Les Artères du globe, par Paul Bory. Tours, A. Mame et fils, 1888, in-4 de 399 p., orné de nombreuses grav. et cartes. Broché, 5 fr. 50; relié, 8 fr. 50 et 10 fr. – 12. L'Irlande depuis son origine jusqu'aux temps présents, par E. GANNERON, secrétaire-rédacteur au Sénat. Tours, A. Mame et fils, 1888, gr. in-8 de 373 p., illustré de nombreuses grav. Relié : 4 et 5 fr.

13. Magasin d'éducation et de récréation et Semaine des enfants réunis, journal de toute la famille. Paris, Hetzel, 1887, 2 vol. gr. in-8 de chacun 396 p., avec de nombreuses grav. Brochés : Paris, 14 fr.; départements, 16 fr. 14. Trente ans de Paris, par ALPHONSE Daudet. Paris, Marpon et Flammarion, 1888, id-18 de 344 p., illustrations de Bieler, Montégut, Myrbach, Ricard et Rossi, gravures de Guillaume, 3 fr. 50. - 15. Français et Allemands, histoire anecdotique de la guerre de 1870-71, par Dick de LOsLay. Sarrebrück, Spickeren, la retraite sur Metz, Pont-à-Mousson, Borny. Dessins de l'auteur, cartes et plans. Paris, Garnier, 1887, in-8 de 640 p., 3 fr. 50. — 16. Le Neveu de Sadi, conte persan, par F. DE CLARAMOND, illustr. par Achille Sirouy. Paris, Hennuyer, s. d., in-8 de 234 p. Relié toile, tr. dorées, 3 fr. 50. – 17. Tominette, par Paul Ercial, illustré par Paul Hercouët. Paris, Picard et Kaan, s. d. (1888), gr. 10-8 de 231 p. Broché, 3 fr.; relié, 3 fr. 80.

1.- La collection publiée par la maison Quantin sous le titre : le Monde pittoresque et monumental, a déjà fait ses preuves, mais on peut dire que son chef-d'œuvre est le volume qu'elle nous présente cette année et qui décrit l'Extrême-Orient, ces lointains parages qui ont le privilège d'attirer l'attention depuis quelques années. M. Paul Bonnelain a parcouru quelques-uns de ces pays comme correspondant du Figaro et du New-York Herald pendant la guerre du Tonkin; quant à ceux qu'il

n'a pas vus lui-même, tels que la Birmanie, le Siam, une partie de la Chine et du Japon, il emprunte ses renseignements à des auteurs d'une compétence indiscutée. De cette manière, il a écrit un livre au moins vrai quand il n'est pas vécu. Dans les parties qui lui sont personnelles, ses appréciations, souvent sévères, sur les hommes et les choses sont généralement exactes; toutefois il y aurait quelques réserves de détail à faire. L'admiration de M. P. Bonnetain pour M. le Dr Harmand est excessive; en tous cas, il y aurait lieu de critiquer l'attitude du commissaire de la République au Tonkin vis-à-vis du général Bouët qui, sans être un foudre de guerre, s'est conduit en brave et honnête militaire ; nous ferons les mêmes restrictions au sujet du général Brière de l'Isle, qui ne se montra pas à la hauteur de la situation en perdant la tête après la déroute de Lang-Son; l'amiral Lespés est aussi trop vanté. A la vérité, il est assez difficile d'apprécier très impartialement ces événements encore trop rapprochés de nous. A propos de la Cochinchine et du Tonkin, M. P. Bonnetain formule des critiques très justes et il se montre versé dans les questions coloniales; mais il force la note en s'étonnant que Saïgon ne soit pas aussi avancé que Singapour, Hong-Kong ou Calcutta ; nous ne sommes que depuis trente ans à peine en possession de la Cochinchine, et M. Leroy-Beaulieu dit avec raison qu'un demi-siècle n'est que la période d'enfance pour une colonie. Nous voudrions pouvoir recommander ce beau livre comme cadeau d'étrennes; à bien des égards il conviendrait à la jeunesse, mais nous devons mettre en garde contre certaines tendances dangereuses de l'auteur : tout en rendant justice au dévouement des missionnaires catholiques, il déplore que leur propagande ait parfois créé des difficultés à la diplomatie française ; la doctrine matérialiste de la religion de Bouddha lui paraît admirable et il déclare que la conception chrétienne de la vie future paraît bien puérile comparée au Nirvana. En dépit d'efforts méritoires pour éviter les peintures de mæurs scabreuses, M. Bonnetain laisse échapper quelques allusions égrillardes et quelques-unes de ses gravures sont trop décolletées. Enfin, son style, généralement agréable, gai, imagé, glisse parfois dans les exagérations de l'école décadente et trahit le boulevardier par certaines expressions de mauvais goût. Le luxe de l'édition ne laisse rien à désirer; les illustrations sont nombreuses et d'une exécution très remarquable; trois cartes excellentes donnent l'ensemble des régions de l'Extrême-Orient, et les détails de la Cochinchine et du Tonkin.

2. — Lady Brassey est une des plus intrépides voyageuses de notre temps. Accompagnant son mari, membre du parlement anglais et possesseur d'un yacht magnifique, le « Sunbeam, » elle a parcouru presque toutes les mers du globe et s'est plu à publier avec luxe ses impressions de voyage. Un premier volume a paru, il y a quelques

« AnteriorContinuar »